Meilleures pratiques

 Accueil / Expertise / Meilleures pratiques / Coût de revient, analyse de la rentabilité et processus budgétaire. Qu’ont-ils en commun?

Coût de revient, analyse de la rentabilité et processus budgétaire. Qu’ont-ils en commun?

Que vous soyez une organisation de services, manufacturière ou de distribution, la quête de la rentabilité n’est jamais aussi simple que souhaitée.

Bien des entreprises se posent les mêmes questions :

  • Quels sont les produits/services et les clients les plus rentables?
  • Pourquoi n’arrive-t-on pas à réconcilier nos budgets avec notre coût de revient?
  • Pourquoi nos profits ne sont-ils pas en ligne avec nos projections?
  • La répartition de vos frais fixes vous semble-t-elle simpliste?
  • La connaissance des données opérationnelles de vos produits/services vous semble-t-elle incertaine ou nébuleuse?
  • Comment faire face à une concurrence de plus en plus forte?
  • Quel projet d’investissement serait le plus porteur pour l’entreprise?
  • Notre coût de revient est-il vraiment en lien avec nos opérations?
  • Vos analyses d’écarts sont-elles fastidieuses à produire sans compter qu’elles sont incomplètes.
  • Peut-on avoir un budget qui s’adapte aux réalités courantes des opérations?
  • Peut-on aider davantage les gestionnaires dans leurs efforts de réduction des coûts?
  • Peut-on également les aider à mieux comprendre la fluctuation de leurs coûts et les aider à mieux les gérer?


Si l’une de ces questions s’adresse à vous, une analyse en coût de revient s’impose. De nombreuses sociétés, toutes tailles confondues, continuent à naviguer en eaux troubles. Rares sont celles qui maîtrisent leur coût de revient au point de s’y fier pour prendre des décisions stratégiques.

Depuis la fin des années 80, on parle de coût par activités, de théorie des contraintes, de coût par processus, de coût par fonctions et bien d’autres encore. Toutes ces méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients. L’expertise acquise par DECIMAL, au fil des ans, nous apprend que peu importe la méthode utilisée, l’essentiel est, avant tout, de bien connaître son organisation et de s’assurer que la personne est résolument convaincue du bien-fondé de la méthode de coût de revient à utiliser et assure une bonne communication autour d’elle afin de supporter une solution intégrée de coût de revient à long terme. 

Avant de s’attarder sur la mise en place d'un système de coût de revient, une étape cruciale doit être faite : identifier les principaux facteurs de succès capables d’augmenter la valeur de l’entreprise. Ces facteurs de succès permettront trois choses :

  • Orienter les efforts d’analyse du coût de revient
  • Simplifier le modèle de coût de revient
  • Fournir rapidement les données pertinentes et nécessaires à la direction pour les analyses stratégiques


De plus, il est impératif que le modèle de coût de revient soit plus qu’une simple méthode d’évaluation du coût de vos produits/services. Vous devez tenir compte des principaux indicateurs de performance qui permettent à la direction d’établir des stratégies. Ces indicateurs doivent faire partie de votre modèle de coût de revient pour rendre possible l’examen de divers scénarios et permettre à la haute direction de l’utiliser à sa juste valeur.

Depuis plus de vingt ans, nous avons développé des méthodes de gestion structurées et éprouvées afin d’aider les entreprises à se démarquer sur le marché. Durant toutes ces années, le fil conducteur du coût de revient, de l’analyse de la rentabilité et du processus budgétaire a toujours été de comprendre les opérations, ou, plus simplement, de disposer d’un modèle de comportement des coûts.

Pour être en mesure de bien évaluer le coût de vos produits/services, assurez-vous que votre système de coût de revient reflète bien la réalité de vos opérations.Observez les situations suivantes et vérifiez si votre coût de revient est ou non adéquat : 


  • J’ai augmenté ou changé ma gamme de produits/services au cours des dernières années
  • Ma clientèle a augmenté et/ou changé
  • La révision de mon modèle de coût de revient a été mise à jour depuis plus d’un an
  • De nouvelles pratiques de travail, au cours des dernières années, ont été implantées
  • Certains gestionnaires de mon entreprise remettent en question le coût de revient ou la tarification de nos produits/services
  • Certains gestionnaires contestent les charges inter départements?


Si vous vous reconnaissez dans l’une des situations précédemment mentionnées, DECIMAL est en mesure de vous aider rapidement. Depuis vingt ans, DECIMAL propose des solutions efficaces en services-conseils et en solutions technologiques afin :

  • D’évaluer le plus précisément possible le coût de vos produits/services,
  • D’aider les entreprises à élaborer leur planification stratégique,
  • De mieux comprendre l’impact des opérations sur les coûts de l’organisation et des produits/services offerts,
  • De mettre en place des solutions pour gérer, contrôler et optimiser les coûts.


Tout au long de son existence, DECIMAL a toujours orienté ses services dans l’implantation de systèmes de coût de revient, analyse de la rentabilité et budgétaire, et ce, dans de nombreux types d’organisations. Suite à ces implantations, bon nombre d’organisations ont réalisé soudainement à quel point plusieurs de leurs produits/services avaient une tarification inadéquate, et par le fait même, faussaient les stratégies d’entreprise.

Depuis ses débuts, et pouvant se prévaloir de compétences particulières et rares en gestion de coûts, DECIMAL encourage vivement l’avancement technologique et pratique dans ce domaine. En témoigne sa participation active à différents groupes de recherches reliés à la gestion des coûts, dont: Le Consortium for Advanced Management International (CAM-I) et la Chaire en gestion des coûts à l’Université Laval.  DECIMAL dispense également de la formation au sein de l’Ordre des CPA du Québec, CMA Alberta, CMA Canada ainsi que dans différentes universités au Québec. 

Les méthodes utilisées et développées par DECIMAL sont de plus en plus utilisées par de nombreuses sociétés et groupes de recherche. Elles permettent ainsi d’obtenir un coût de revient beaucoup plus précis avec une méthodologie permettant aux gestionnaires d’améliorer leurs prises de décisions tout en tenant compte des réalités de l’entreprise et des préoccupations de ses dirigeants.

En adoptant les méthodes d’identification des coûts proposées par DECIMAL, l’entreprise peut transformer ses habitudes de travail et ainsi améliorer sa performance financière. Ceci procure aux gestionnaires une toute nouvelle vision de l’entreprise.  Les méthodes proposées permettent de remettre en question la pertinence des opérations et par la suite d’optimiser les ressources utilisées par ces dernières, plutôt que l’inverse.

L’avantage principal est d’orienter les efforts de contrôle des coûts là où les besoins sont nécessaires en identifiant des mesures de performance adaptées à l’entreprise et qui permettent ainsi une meilleure planification et un meilleur suivi des objectifs établis.

Les bénéfices attendus suite à une telle implantation sont de plusieurs ordres :

  • Faciliter la justification du financement nécessaire de projets,
  • Améliorer la compréhension des gestionnaires sur les coûts et l’organisation,
  • Orienter et mesurer les changements organisationnels, économiques et démographiques,
  • Établir un coût de revient juste, par produits/services,
  • Justifier les prix de vente auprès des clients,
  • Mieux comprendre les marges disponibles dans un processus de négociation avec un client,
  • Atteindre l’équilibre budgétaire,
  • Soutenir les demandes de ressources additionnelles,
  • Comprendre facilement l’utilisation des ressources tant humaines que financières,
  • Supporter la justification et mesurer l’impact des changements organisationnels.


Un bon modèle de coût de revient vous permettra également de :


  • Supporter facilement la préparation de votre budget et de vos pré visions,
  • Évaluer divers scénarios,
  • Disposer de chiffres transparents,
  • Étayer l’imputabilité des gestionnaires,
  • Mesurer la capacité et l’efficacité tant opérationnelles qu’organisationnelles : « Offrir plus avec moins! »,
  • Établir une plus grande cohésion entre les différentes unités de centres de coûts et briser les silos organisationnels.


Brochure sur la tarification des services publics