Tarification

 Accueil / Solutions / Coût de revient / Tarification

Tarifer, c’est quoi?

Tarifer est l’action de fixer le prix d’un acte, généralement relié à la prestation d’un produit ou service rendu, et ceci est valable autant dans le secteur public que le secteur commercial.

Les tarifs peuvent être établis pour les unités administratives d’une société, par exemple dans le cadre d’un centre de services partagés qui se finance en tarifant ses services aux unités administratives qui en bénéficient.

Les tarifs peuvent également être applicables à une clientèle externe. Par exemple, une société d’État pourrait décider de tarifer certains services rendus à la population.

Le prix d’un tarif dépend de quoi?

Il dépend des objectifs de l’organisation. Un centre de services partagés voudra s’assurer de récupérer ses coûts d’exploitation, mais ne visera pas nécessairement la réalisation de profits. Une société qui vend ses produits et services à une clientèle externe voudra, quant à elle, fixer ses tarifs pour, d’une façon globale, dégager un profit net. Une société d’État pourrait choisir de ne faire payer aux citoyens que la moitié des coûts d’un service, ou même offrir gratuitement un service, selon les politiques sociales du gouvernement.

Selon les objectifs, les besoins en matière d’information diffèrent.

Lorsque l’objectif est de générer et d’améliorer les bénéfices d’exploitation, les gestionnaires doivent connaître la profitabilité par produits, services, client et utiliseront des techniques de gestion de la performance afin d’améliorer les résultats. 

Lorsque l’objectif est de se financer (par les unités administratives, par le Conseil du trésor ou la population dans le cas des ministères ou des sociétés d’État), la reddition de comptes  devient critique. En effet, les unités administratives qui financent un centre de services partagés voudront s’assurer qu’ils paient leur juste part des coûts, mais pas davantage. Le Conseil du trésor voudra s’assurer que les demandes de financement sont fondées sur des principes logiques et robustes. Il devient donc important de savoir expliquer la logique du modèle à des tierces parties.

La Suite Decimal permet de modéliser le comportement des coûts, selon des relations de cause à effet. Il devient donc facile d’expliquer la logique d’établissement des coûts et de comprendre la composition de ceux-ci. Les coûts ne sont pas une boîte noire inexplicable et la reddition de comptes comme la détermination des coûts par programme sont finalement des exercices relativement faciles.

Enjeux de la tarification secteur public Enjeux de la tarification secteur commercial
Détermination de la proportion des  coûts à refacturer (coûts complets, coûts variables, coûts spécifiques, coûts non récurrents, etc.) Détermination de la tarification pour optimiser la profitabilité
Séparer les coûts communs entre les différents programmes et ou unités administratives Élasticité des prix
S’assurer de l’équité entre les utilisateurs des services Capacité d’influencer les clients et les représentants
Capacité d’expliquer les coûts aux utilisateurs / organismes partenaires ou Conseil du trésor Compréhension des coûts fixes et variables
Capacité d’effectuer des analyses comparatives avec d’autres entités comparables Tarification des produits ou services en mode de surcapacité
Différencier les coûts variables des coûts fixes  
Comprendre la composition des coûts (quelles unités administratives contribuent pour quel montant dans le coût des produits/services) Comprendre la composition des coûts (quelles unités administratives contribuent pour quel montant dans le coût des produits/services)


Téléchargez la brochure sur la tarification des services publics et le coût de revient.