Meilleures pratiques

 Accueil / Expertise / Meilleures pratiques / Le cadre de gestion de la performance du CAM-I

Le cadre de gestion de la performance du CAM-I
Une approche holistique pour améliorer la performance corporative

Derek Sandison

Derek Sandison, B.Sc.
Vice-président, alliances stratégiques


 

La demande pour plus de performance et d'imputabilité est telle aujourd'hui que les attentes autour de la notion même de gestion de la performance sont plus importantes. Ces attentes entrainent un nombre tout aussi considérable d'avis sur le terme lui-même et sur ce qu'il implique. Pour aider les organisations à comprendre et améliorer leur performance, l'institut de recherche qu'est le CAM-I (Consortium for Advanced Management – International) a développé récemment un cadre conceptuel intégré et standardisé visant à implanter la gestion de la performance dans toute organisation.  

Le cadre de gestion de la performance du CAM-I (Performance Management Framework ou PMF) est une méthodologie holistique qui identifie les facilitateurs clés influençant la performance d'une organisation. Ce cadre permet les éléments suivants :

  • D'identifier les niveaux de maturité actuels des facilitateurs et leur écart avec l'objectif de l'organisation;
  • De recommander des techniques d'amélioration permettant d'atteindre les niveaux de maturité désirés;
  • D'indiquer comment mesurer l'amélioration.


La pierre angulaire de cette méthodologie repose sur les notions de facilitateurs et de maturité. [Les facilitateurs représentent un regroupement logique de capacités qui permettrait à l'entreprise d'améliorer son niveau de maturité et d'agilité dans le seul but d'atteindre ses objectifs d'affaires]. Le tableau plus bas représente les 13 facilitateurs qui devraient être évalués et mesurés, (A) pour la valeur actuelle de sa maturité et (N) pour la valeur de maturité nécessaire.



Facilitateurs /
Niveau de maturité



Classement
Niveau 1
Rudimentaire
Niveau 2
établi
Niveau 3
Effectif
Niveau 4
Flexible
Non-systématique,
non-périodique
et réactif
Stable et répétitif Efficace à l'interne
et en constante amélioration
Efficace à l'externe
et dynamique
Gestion opérationnelle M     A & N  
Gestion de la clientèle (CRM) H     A & N  
Gestion de l'environnement L   A & N    
Gestion financière M       A & N
Gestion du capital humain M     A N
Gestion de l'information H       A & N
Gestion de l'innovation H A N    
Gestion du savoir M A N    
Gestion organisationnelle M   A N  
Gestion des processus H   A   N
Gestion des risques M A   N  
Gestion stratégique H   A N  
Gestion de la chaîne logistique L     A & N  


Maintenant, tous les facilitateurs de cette liste ne sont pas nécessairement critiques pour toutes les organisations mais le travail de recherche réalisé a démontré qu'ils devraient tous être pris en considération -  le classement déterminera ceux qui sont essentiels dans la stratégie de l'entreprise.

Combien d'organisations considéreraient la gestion de l'environnement, la gestion de l'innovation ou encore la gestion du risque comme pouvant avoir un impact sur la performance?


En même temps, ce ne sont pas tous ces facilitateurs clés qui doivent être au niveau le plus haut de la maturité et, dans un souci de maximiser les ressources qui se font rares, il est important de savoir où les efforts doivent être mis pour améliorer la performance. Cette rapide évaluation aide les organisations à identifier et à se concentrer  sur les facilitateurs clés qui ont les écarts les plus importants en terme de capacité de gestion de performance (dans l'exemple donné, la gestion des processus et la gestion des risques sont assez haut placées dans le classement et connaissent le déficit le plus grand en terme de maturité – l'organisation doit donc concentrer ses efforts dans cette zone pour améliorer sa performance).

Le cadre conceptuel identifie ensuite les techniques de gestion qui devraient s'appliquer (voir liste plus bas) afin d'améliorer la maturité des facilitateurs clés. [Les techniques d'amélioration sont des outils ou des solutions à la disposition des organisations pour améliorer leurs processus et leurs systèmes dans le seul but d'atteindre les plus hauts niveaux de performance].

Catégorie de la technique d'amélioration Définition
Gestion par activités Une discipline axée sur la gestion et le coût par activités dans les processus d'affaires, dans l'optique d'améliorer constamment la valeur reçue par les clients.
Tableau de bord équilibré Un concept pour identifier les activités de cause à effets d'une organisation, activités nécessaires pour atteindre les objectifs en terme de vision et de stratégie.
Benchmarking Un processus de mesure systématique et continu utilisé pour comparer une organisation avec une autre.
Analytique Un ensemble de stratégies, de processus, de technologies et d'outils qui intègrent les données et les transforment en une information utilisable.
Réingénierie des processus d'affaires Réorganisation totale d'un processus, d'un produit ou d'un service.
Gestion de la capacité Un processus utilisé pour gérer l'utilisation de tous les actifs pour s'assurer que sont satisfaites toutes les exigences d'affaires de manière rentable.
Lean/Six Sigma Méthodologie d'amélioration d'affaires qui se concentre sur la qualité via la vitesse (Lean) et l'élimination des défectuosités (Six Sigma).
Coût cible Un système de coût dans lequel sont définies les cibles en considérant les exigences du client et des prix compétitifs.
Chaine de valeur La séquence des activités d'affaires qui ajoute de la valeur à un produit ou un service.


Combien d'organisations ont l'intention d'implanter l'une de ces techniques en comprenant vraiment dans quelle mesure celle-ci viendra améliorer la performance d'entreprise?


Finalement, le cadre propose un ensemble équilibré de mesures de la performance, mesures qui serviront à évaluer l'amélioration obtenue après l'implantation des techniques proposées. [La mesure de la performance est l'exercice qui repère les résultats quantifiables et pertinents pour obtenir une évaluation objective de la performance].

Combien d'organisations possèdent une liste d'“indicateurs de performance clés” qui ne sont pas en lien avec leurs stratégies d'affaires et/ou leurs initiatives d'amélioration continue?


Le cadre conceptuel proposé par le CAM-I (PMF) propose une approche d'implantation holistique qui vise à évaluer et améliorer la performance d'affaires de toute organisation en utilisant une méthodologie cohérente, peu importe la taille ou le secteur d'activité de l'organisation. Il en sera question lors du Symposium du 06 novembre prochain durant lequel les nouvelles tendances et les meilleures pratiques liées à la gestion de la performance seront présentées: