Meilleures pratiques

 Accueil / Expertise / Meilleures pratiques / Budgétisation et Planification par Inducteur (BPI)

Budgétisation et Planification par Inducteur (BPI)

Christian Babbini

Christian Babbini
, FCPA, FCMA
Fondateur et vice-président, Stratégie
DECIMAL
 


Vous êtes constamment à revoir vos prédictions budgétaires? Vous ne savez plus dans quel sens lire votre boule de cristal? Avez-vous pensé à avoir une approche où de simples mesures de performance pourraient être suffisantes? La budgétisation et la planification par inducteur (BPI) peut vous aider à être plus agile et efficace dans la planification et dans le contrôle de vos coûts.

L’un des défis importants de nos gestionnaires est de fournir plus avec moins; la règle du 1-2-3, avec les mêmes ressources, en faire deux fois plus en trois fois moins de temps. Ce phénomène est lié au fait que nous sommes constamment mis à l’épreuve par la compétition, les changements démographiques et économiques, les demandes imprévues etc., et qu’il devient très difficile de prédire quels seront nos besoins dans le futur.

Le concept du BPI permet aux gestionnaires de simplifier leur tâche de gestion en leur offrant une vision plus agrégée de leurs opérations tout en conservant la compréhension des impacts financiers provenant de changements au plan initial. On revient en quelque sorte au concept de budget flexible qui nous permettait de comparer les valeurs réelles avec celles d’un budget, mais révisé en fonction de la volumétrie réelle.

Plus précisément, l’approche BPI permet de regrouper les coûts ayant les mêmes facteurs de corrélation permettant ainsi aux gestionnaires :

  • d'anticiper des variations de coût;
  • de planifier plus simplement à court ou moyen terme les coûts reliés à leurs opérations;
  • d'expliquer plus simplement et rapidement tous les écarts entre le budget et le réel.


Comment la Suite Decimal peut-elle vous permettre d’atteindre ces objectifs? La Suite Decimal est le fruit de plus de 20 années de recherche opérationnelle et financière, intégrées dans une seule et unique application. Depuis toujours, nos experts ont à cœur de simplifier et d'optimiser la façon d’expliquer le comportement des coûts. Pour y parvenir, notre équipe de recherche - comptables et informaticiens rassemblés - a développé des méthodes et approches permettant de mieux corréler les relations entre les coûts de l'entreprise avec les volumétries.

Lorsqu’un gestionnaire désire comprendre comment les coûts réagissent dans certaines situations, il suffit de regrouper tous les coûts homogènes et de les associer aux volumétries reliées; ces volumétries sont aussi appelées inducteurs.

Grâce à cette corrélation entre les coûts et les volumétries, les gestionnaires peuvent rapidement disposer de deux informations critiques à la gestion :


Prenez par exemple un centre d’appels d’une entreprise de service. À l’intérieur de ce service, un bon nombre de volumétries existe et chacun d’entre eux a des coûts directs et indirects associés. Ces volumétries peuvent représenter vos indicateurs de performance : vous avez alors vos inducteurs de coût. Juste avec ces inducteurs, vous seriez en mesure de vous comparer à l’interne et à l’externe. En faisant vos scénarios, vous pourriez rapidement évaluer l’impact sur les coûts lors de tout changement de volumétrie.

De plus, l’application vous permet d’évaluer la capacité de l’organisation à valider si les hypothèses proposées sont réalistes ou pas. En mode de scénarisation, l’aspect capacité devient un aspect très important afin d’éviter de tomber dans le piège d’un scénario non réalisable. 

Prévisione et scénarios

Un bon modèle budgétaire est un ensemble complexe de données et de contraintes. Mais avec une bonne approche, celui-ci peut être simplifié si on se concentre sur les bons inducteurs de coûts permettant ainsi d’avoir un aperçu juste et efficace des coûts de l’organisation.